October 17, 2018

En ce 2 Octobre 2018, il y a véritablement un choix à faire entre une ferme volonté de réconciliation nationale et une présentation sélective de notre histoire. ll s’agit de recommander et de supporter une lecture globale et une interprétation collectivement assumées de notre histoire commune. Evitons le piège de la mémoire sélective, c ‘est à dire toute démarche qui consiste à découper notre histoire en plusieurs pièces avec, en arrière plan, la volonté d’attribuer à chaque famille, chaque ethnie et à chacune des générations guinéennes, une autre partie de la même histoire. En nous engageant sur la voie d’une grande histoire nationale, nous éviterons de tomber dans une sorte de  » à chacun son histoire de la Guinée ». Bonne fête à tous.

Dr Sekou Koureissy Condé président de la CANEG

No Comments