November 18, 2018

Dans le cadre de l’amélioration de service des populations en courant électrique en République de Guinée, un  atelier d’examen et de validation du rapport relatif en appui à la révision du cadre  législatif et réglementation au secteur de l’électricité en Guinée a été  présenté ce mercredi, 25 avril 2018 à Conakry. Objectif, est d’examiner la validation des documents de la mission avec les participants, mais aussi de faire une validation technique du livrable provisoire relatif à l’étude.

Avec la participation d’une quarantaine de participants, d’experts et consultants mobilisés afin de mieux comprendre l’intérêt  de ses sept (7) chapitres du documents  qui ayant été préalablement discuté  avec les consultants dans les séances des travaux .

Cette reforme institutionnelle permettra de mettre en place du instrument de gouvernance du secteur de l’électricité susceptible de faciliter la fourniture de l’électricité et de développer le service a plus grande valeur ajouté

Cette reforme du cadre législatif et réglementaire du secteur de l’électricité en Guinée, explique le ministre Cheick Taliby Sylla, vient donc consolider les efforts de notre département et gouvernement pour la modernisation du secteur à travers l’amélioration de la déserte, de la qualité du service .Et, des conditions d’exercices du service public  de l’électricité en vue  d’assurer à moins et long terme un accès universel à l’électricité.

Quand on sait que l’état des lieux fait en 2007, a révélé des lacunes et des dysfonctionnements liés à la fois à des aspects législatif et réglementaire, organisationnel et institutionnel. Ceci, souligne, le ministre : « prouve à suffisance l’engagement de son  département à améliorer la situation et à réunir les conditions indispensables au développement du secteur .Nous avons l’espoir qu’a travers la nouvelle loi cadre et ses textes d’application que nous mettrons en place un nouveau cadre juridique moderne qui permettra d’assurer la bonne gouvernance du secteur dans un cadre transparent, réguler et ouvert aux initiatives privées dans le cadre du partenariat public-privé. Ce cadre garantira aussi l’efficacité et la synergie entre les operateurs en érigeant des soubassements de compétence et du double emploi ». A fait savoir le ministre guinéen de l’Energie et de l’Hydraulique.

Ce nouveau cadre juridique permettra également d’assurer l’efficacité énergétique et de faire  la promotion de l’électrification rurale et des énergies renouvelées, mais aussi et surtout, il permettra non seulement à élaborer les bases d’une planification de stratégie du secteur et la mise en place d’un mécanisme de financement Perrin

Faut –il rappeler que, la validation du projet final  sera soumise au conseil des ministres pour son approbation.

Naby Camara pour la radio-kankan.com

+224666704687 

No Comments