August 18, 2018

« Toute chose commence par l’éducation à la base et la formation que ça soit en français ou pas, il faut accepter de se former », dixit M. Amara SYLLA (PAGAL)

Monsieur Amara SYLLA (Pagal), président du quartier Kindiady dans Dubreka. Cela fait trois ans  depuis sa nomination à la tête de se quartier. Son souci majeur, changer le décor de ce tout niveau quartier à travers ses infrastructures sociales de base.

Il est aussitôt parti à l’écoute de sa population, au cours de laquelle, tous les besoins de développement lui ont été exprimés. Des besoins qu’il a pris au sérieux et qu’il a essayé de mettre en application avec son  maigre moyen pour la participation à la base. Au jour d’aujourd’hui, trois ans après sa prise  de fonction, le jeune président du quartier est fier des réalisations faites sur le terrain. Entre autres, la construction d’un bureau du quartier, une école, un marché, un centre de santé, et en suite le 21  février 2018, il a lancé la construction d’une maison des jeunes dont les travaux seront exécutés d’ici fin 2018 et est bâtie sur une superficie du 20 m de longueur et de 15 m de largueur.

Et plus, il a également réussi à regrouper la jeunesse de son quartier pour les choses qui visent le développement de sa localité. Dans son intervention, il dira : «En ce qui concerne les équipements de Kindiady, on n’a tout construit sauf la maison des jeunes qui est en construction très avancée. Je suis fier de ces travaux de construction réalisés par mon équipe  et à notre temps », a affirmé M. Amara SYLLA.

Quand à son regard vers la jeunesse, entant que jeune président du quartier, il s’exprime en ces termes : «Ce que j’ai à dire dans les 33 quartiers de la préfecture de Dubreka, j’affirme que ça appartient à la jeunesse. Car c’est le travail et le devoir de la jeunesse. Je suis fier aujourd’hui  parce que je représente les jeunes ici dans ma localité et aussi j’ai le devoir d’assurer leur sécurité et ensuite, j’oblige les jeunes  à prendre le sérieux et accepter de se former pour un lendemain meilleur. Car toute chose commence par l’éducation à la base et la formation que ça soit en français ou pas, il faut accepter de se former. Tout jeune doit avoir l’esprit de développement  de sa localité  et éviter la délinquance juvénile, qui n’a pas de prix. C’est quand tu as ces atouts assurant que tu peux être un bon administrateur demain pour servir ta nation », a-t-il expliqué.

Pour son  mot de la fin, il dira : «  Mon mot de la fin, je commence par le Président de la République en lui souhaitant une longue vie et la prospérité. Ensuite, je demande tout un chacun à la retenue et la quiétude sociale sans distinction de race  car la Guinée est une Famille. Pour le développement de ce pays, il faut la contribution de tout un chacun, unissons-nous ensemble surtout les habitants de Kindiady  pour que le reste des travaux enclenchés par le chef de l’état, soient réalisés à temps, et changer le décor de notre quartier cosmopolite » a lancé M. Amara SYLLA

 

Mohamed Lamine DRAME pour radio-kankan

Contact : 626 98 57 91

No Comments