August 18, 2018

« Je dois forcément sanctionner le chef secteur Amadou Kourouma, il n’a pas de respect pour mon autorité », dixit M. Mamadi Kaba

 

Le chef de quartier de Fofomèrè dans Dubreka, M. Mamadou Kaba, s’explique sur la cause de la suspension de son chef secteur 9/T10, Amadou Kourouma.

«J’ai suspendu Amadou KOUROUMA pour m’avoir désobéit après avoir tenue une déclaration diffamatoire en mon endroit à la télévision espace, disant que le chef de quartier de Fofomèrè est complice avec la SONAPI pour le détournement d’un équipement public qui se trouve au secteur  T10. Etant donné que nous étions dans le but de la sauvegarder des lieux publics, j’ai donné l’ordre à Amadou Kourouma d’aller vérifier à la SONAPI en compagnie d’une délégation pour voir si ces équipements sont publics ou privés.

A ma grande surprise, j’ai entendu qu’ils sont partis à Dubréka sans mon autorisation, et faire ce qui leur semble bon.

Après quelques jours, j’ai entendu que le même Amadou a envoyé un groupe de jeunes pour aller saccager le chantier de M. Aghibou. Pis, comme si cela ne suffisait pas, le sieur Amadou Kourouma  se permet de porter plainte contre moi au bureau des sages de Kountigui à Ansoumaniah village. C’est suite à cala, que j’ai été l’objet de pression de la part du bureau  de Kountigui pour me faire plier de ma décision  contre Amadou. Maintenant, je veux savoir si c’est l’affaire de l’administration  ou bien si c’est l’affaire de Kountigui ? Je me doit de poser  cette question », a expliqué Monsieur Kaba.

Au terme de notre entretien, il a lancé un appel solennel à l’endroit des autorités préfectorales, pour la gestion de leur quartier. « J’aimerais, en tant que haute autorité supérieure de Dubreka, que vous puissiez m’aider  auprès du bureau de Kountigui de la Basse Côte, de ne pas se mêler entre Amadou Kourouma et moi. Pour moi,  Mamadi Kaba, en ma qualité de chef de quartier,  ma décision est prise. Ils n’ont cas me pardonner pour cela. Je dois forcément sanctionner le chef secteur Amadou Kourouma, il n’a pas de respect pour mon autorité », a-t-il lancé haut et fort, le chef de Quartier de Fofomèrè.

Mohamed Lamine Dramé pour radio-kankan

No Comments