December 17, 2018

Le premier ministre Dr. Kassory Fofana était en tournée  récemment dans la préfecture de   Dubréka .Objectif était de rencontrer les élus locaux  et l’ensemble de la couche juvénile pour que  la localité  imprègne à nouveau à des réalisations décente.

Pour la circonstance, la population de Dubréka a fortement mobilisée pour  la réception de cette délégation gouvernementale conduite par le premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana, c’est une fierté pour les populations. Surtout, quand on sait l’importance qui caractérise  de l’union entre tous ceux qui résident à Dubréka, dans le cadre du développement harmonieux de la cité du Soumba Toumani et  les grands projets du Président Alpha Condé  pour le développement de Dubréka, à travers le projet hydro-électrique de Kaleta et Souapiti, qui servent  non seulement la Guinée, mais aussi la sous région Ouest africaine en courant électrique.

Et en plus de l’impacte positif des unités industrielles et les carrières de mines de granites installées de Dubréka, sur la population riveraine (emplois jeunes et l’autonomisation des femmes) de cette préfecture.
Quand aux difficultés majeures rencontrées dans sa localité, Dr. Ibrahima Kassory Fofana a dans un langage franc dit ceci : aujourd’hui on a des difficultés  surtout qu’on vient de commencer un projet de construction d’un marche central et un centre de santé, qui est financé par nos maigre moyens.
En suite il a porté un regard critique sur le phénomène qui pousse la jeunesse à aller dans les déserts de l’océan et de la  méditerranée notamment : au  Niger, Libye, Algérie ou Maroc, a-t-il plaidé.

En tant que jeune leader proposez une solution pour mettre fin à la migration clandestine sans retour aux bercails .Je demande le gouvernement à travers ses projets gigantesque. Il a en suite réitéré son engagement  pour la formation  et emploi jeunes plus précisément à ceux  des quartiers, districts, secteurs, villages jus qu’au sommet. C’est de lieu de dire partout que la jeunesse est victime et souffre de tous.

Par rapport à la rentrée scolaire 2018-2019  qui est perturbée suite à la grève des enseignants on demande la société civiles, les partis politiques et le gouvernement de mettre de l’eau dans vins .Il faut que chacun de nous soit responsable du retard de la jeunesse Guinéenne, qui est l’avenir de ce pays , a-t-il affirmé.
Au terme de la rencontre, le premier ministre Dr. Ibrahima kassory  Fofana , a lancé un appel solennel au gouvernement Guinéen, les institutions nationales et internationales de s’impliquer  dans les projets du développement  durables pour que les fils ressortissants, pour qu’ils viennent en aide pour la réalisation des nos infrastructures sociales de basse, Surtout que notre districts se trouve sur la nationale no 3,a conclu le Premier ministre.

Mohamed lamine Drame.
660-  574-209.

No Comments