Dubréka: 2eme Journée de concertation des cadres, sages, filles, fils et sympathisants de la Basse Guinée. | Radio-kankan

Sous l’appel d’Elhadj Moustapha Kaba, à travers Elhadj Alhoussény Bangoura,  la salle du bloc administratif de la Préfecture de Dubréka a connue une forte mobilisation apolitique. C’était plutôt la 2eme Journée des cadres, des sages, fils et sympathisants de la Basse Guinée. Elle a été tenue du 20 au 21 avril dernier sous le thème: (Quel avenir pour la Basse Guinée)). Ont pris part à la dite rencontre, le Ministre secrétaire  et conseiller à la présidence, Naby Kiridi Bangoura, M. Fodé Bangoura, ancien ministre, le premier vice maire de Matoto, M.Cissé, le préfet de Dubréka, le députe à l’Assemblée Honorable Momo Camara, les  »Soti Kémö » de Kaloum, Matoto, Dixinn, Matam,Ratoma  et tant d’autres.

La rencontre était accentuée sur  le changement des comportement par les fils de la Basse Guinée. il s’agit du mensonge, de l’abandonne des lieux de cultes et des religieux, les critiques politiques par les fils indignes, les prières intempestives pour le changement, la destruction des biens publics, le sabotage des cadres auprès des décideurs, qui laisse de nos jours une centaine de cadres sans emploi faute de leurs propres frères de la Basse Guinée. La nuit du samedi a été consacrée à la lecture du Saint Coran, pour que la paix règne en Guinée.

Pendant la journée du dimanche, 20 avril, sous une sonorisation haut de gamme, l’animation était religieuse, sans musique, et les messages ont été accentuées uniquement sur l’avenir de la Basse Guinée.

Pour que plus jamais çà, une manière aussi de corriger les erreurs commises par chacun mais surtout, les cadres de Basse Guinée. A la fin de la rencontre, les dispositions strictes ont été prises pour renforcer cette union, qui va désormais dans l’intérêt de tout le monde mais surtout, de la génération montante.

Mme Bangoura et la restauratrice, Mme Eva Kaletamba,  ont exigé la multiplication  de cette rencontre qui permettra  désormais à tous les  »Basse Guineekas » de se réunir et discuter les problèmes qui freinent le développement de cette région qui est la capitale administrative et politique, mais qui manque certaines choses clés, a-t-on constaté.

Mohamed Lamine Dramé

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com