October 22, 2017

Diallo Sadakadji (950 milliards de GNF )
Fortune: 100 millions d’€uros

Activités: Commerce, immobilier

Né en 1953 à Labé, ancien conseiller du Général Lansana Conté, Diallo Sadakadjii est un philantrophe très connu et respecté en Guinée. Cependant, cet homme est aussi mystérieux que l’origine de sa richesse. Propriétaire d’une cinquantaine d’immeubles à travers le pays, il posséderait à l’intérieur du plus grand marché de Conakry « Madina » plus de 200 magasins un véritable empire, et également plusieurs supermarchés au Sénégal et un centre commercial en Angola. Il s’est tourné récemment vers les mines en acquérant plusieurs concessions à l’ouest du pays notamment l’une des plus grandes mine de granite du pays.
Ali Saadi (850 milliards de GNF)
Fortune: 90 millions d’€uros

Activités: Pêche, import-export

Président Directeur Général de la plus grande société de pêche de Guinée, « SONIT » qu’il a fondé en 1987. Ali Saadi guinéen d’origine libanaise est aussi présent dans l’immobilier, l’agriculture et l’exportation de cacao vers l’Europe. Ces dernières années sa société a développé des filiales au Ghana, en Angola et au Sierra Leone. C’est un homme très impliqué dans la construction du pays, reconnu et respecté pour sa grande sagesse il a de nombreuses fois œuvré pour l’unité du peuple guinéen.

Kerfalla Person Camara alias KPC (700 milliards GNF)
Fortune: 70 millions d’€uros

Activités: BTP, import-export

Né le 8 mars 1970, KPC est sans doute l’entrepreneur le plus dynamique de la Guinée et l’une des plus belles réussites de la sous-région. Fondant son entreprise Guicopress en 1998 avec seulement 150$. Cette entreprise est valorisée en 2017 à plus de 100 millions de dollars US. Il a reçu le titre de meilleur Manager africain en 2014 décerné par le CIMA (Conseil international des managers africains). Il est aussi le propriétaire et président du légendaire club africain Hafia Football Club qu’il a racheté dans les mains de l’ancien champion du monde de boxe Béa Diallo.
Mamadou Antonio Souaré (650 milliards GNF)
Fortune: 65 millions d’€uros

Activités: Marketing et Sport

Homme d’affaire guinéen fondateur de l’entreprise Guinée Business Marketing, propriétaire du club de première division Horoyra FC et PdG de Guinée Games, c’est probablement l’entrepreneur qui a le plus émergé ces 5 dernières années, il a relancé la compagnie aérienne nationale Guinea Airlines et a construit le plus grand centre de formation de football du pays dans la ville de Dubréka.
Fadi Wazni (600 milliards de GNF)
Fortune: 60 millions d’€uros

Activités: Logistique, Pétrole

Arrivé il y’ a 20 ans en Guinée, il s’est aussitôt intéressé aux services, logistiques et a réuni quelques jeunes guinéens compétents pour créer l’entreprise UMS (United Mining Supllied). Il est aussi présent dans les mines, tel que l’exploitation de la bauxite en basse-Guinée avec l’aide d’investisseurs australiens et américains. Sa société à ce jour a réalisé des investissement colossaux sur le territoire guinéen et a créé plus de 5 000 emplois. Il est également président des entreprises du Groupe Bolloré en Guinée et membre du Bureau Exécutif de la Chambre des mines de Guinée.
Saliou Kégnéko Diallo (500 milliards de GNF)
Fortune: 50 millions d’€uros

Activité: Industrie

Saliou Diallo quitte son village au milieu des années 70 sous le régime de Sékou Touré pour venir vendre du pain dans les rues de Conakry. Au fil des années rassemblant quelques économies, il commença les voyages en Angola et vers l’Asie afin d’élargir ses domaines d’activités. En 1992 il fonde la société Sonocco et se spécialise dans la production de farine en Guinée, réalisant de nos jours un chiffre d’affaire se mesurant à plusieurs centaines de millions de dollars, il détient l’une des plus grosses usines de farines de la sous-région.
Ansoumane Kaba (400 milliards de GNF)
Fortune: 40 millions d’€uros

Activités: BTP, Mines

Ingénieur civil né à Kankan, diplômé de l’institut polytechnique de Conakry est le PDG de la société Guiter SA qu’il a fondée en 1989. Il est le principal concurrent de KPC dans la course pour leader guinéen du BTP. Il a cependant la plus solide expérience par ses multiples travaux réalisés depuis le début des années 90. Son entreprise emploie plus d’un millier de personnes à travers le pays et exécute des contrats au Mali, en côté d’Ivoire, au Liberia et en Sierra Léone.

Mamadou Sylla (200 milliards de GNF)
Fortune: 20 millions d’€uros

Activités: Politique, Industrie Automobile

Né à Boké dans les années 60, fondateur de l’entreprise Futurelec, Mamadou Sylla est un homme d’affaire guinéen qui a accru sa fortune lors du régime de conté en négociant la plus part des contrats du gouvernement. il a essayé une brève carrière en politique, se présentant aux élections de 2010 mais n’a obtenu que 1% des voix.

Ousmane Kaba (150 milliards de GNF)
Fortune: 15 millions d’€uros

Activités: Éducation, Politique

Né en 1955 , c’est sans doute le plus diplômé du classement, après avoir passé plus de 15 années à étudier à travers le monde dans les plus grandes Universités (pendant que la plus part s’arrête au bout de 5 années d’études universitaires), il termine ses aventures à Harvard, la meilleure université du monde où il décroche un diplôme avec mention. Il rentre en Guinée pour fonder en 1999 l’Université Koffi Annan, la première université privée du pays qui compte plus de 8.000 étudiants de toutes nationalités. Avec la sollicitation d’une grande partie des étudiants, il a récemment créé son parti politique, espérant remplacer le Président Alpha Condé qui arrive au terme de ses deux mandats en 2020.

Kevin Constant (50 milliards de GNF)
Fortune: 5 millions d’€uros

Activité: Football

Né le 10 mai 1987 en France dans la petite commune de Fréjus, Kevin constant est le plus jeune de ce classement. L’ancien joueur de Toulouse Fc et de l’AC Milan, actuellement dans la Superleague Suisse, qui quant à lui décidé de jouer pour son pays d’origine la Guinée prend la dixième place de ce classement. Avec un salaire annuel de 2 millions d’€uros a une fortune officielle estimée à 5 millions d’€uros.

Il est toutefois dommage de constater qu’aucune femme ne figure dans ce classement. Il faudrait peut être revoir l’éducation, enseigner aux jeunes filles qu’elles ne sont pas juste destinées à faire du shopping pour des kits de maquillage mais qu’elles peuvent également être présentes dans le monde des affaires et s’attaquer aux mines, aux industries et au commerce.

Il est aussi important de signaler que si Paul Pogba et Black M avaient la nationalité guinéenne, le classement serait légèrement différent.

Source: www.kamotep.com

No Comments