Dr Ousmane Kaba du PADES vu par Sydia : « Un politicien avéré » | Radio-kankan
August 21, 2019

Ousmane Kaba est un politicien avéré. Ce jugement est celui de Sydia Touré. Le président de l’UFR sait de quoi il parle, parce que l’actuel patron du PADES et ex-allié du RPG fut un des fondateurs de l’UFR ou du moins, l’un des pionniers de cette formation politique.

Ironie ou coïncidence, c’est au moment même où Sydia Touré raille sur l’UFDG quant au départ de députés, de cadres du parti et autres, c’est au même moment qu’il évoque le cas d’Ousmane Kaba ex membre de l’UFR. Il en garde quand même une belle image du patron du PADES.

Leur dernière friction date de 2015 avec le Budget validé au Parlement. Sydia en a tancé et Ousmane Kaba l’avait recadré. « Au niveau de l’Assemblée, nous avons refusé de voter le budget 2015, parce qu’il y avait une opacité totale dans le budget qu’on nous avait présentés », avait regretté Sidya Touré. Avant d’ajouter, parlant de corruption : « Au prochain retour en Guinée de la banque mondiale et du fonds monétaire international, je vais leur demander exactement ce qu’ils font pour lutter contre la corruption en Guinée. »

Pour sa part, l’autre ancien ministre Ousmane Kaba recadre : « Aucun budget n’est partout parfait au monde mais également, aucun ministre n’est satisfait des allocations qui lui sont faites. Cela est d’autant vrai que le budget de l’année 2015 a été conçu dans un contexte particulier très défavorable à la Guinée et en tenant compte des deux contraintes majeures. La baisse du prix des matières premières dans le monde avec tous les impacts d’un côté. Et de l’autre, c’est Ebola. Conséquence, les miniers sont réticents à venir en Guinée. En plus, des pays limitrophes ont fermé nos frontières, d’où l’impossibilité de faire écouler nos marchandises. Si les recettes de l’Etat sont estimées à dix mille milliards en 2014, les recettes de 2015, c’est encore le même montant à cause de la baisse des activités économiques. »

Ousmane Kaba insiste sur le fait qu’on ne peut pas régler tous les problèmes guinéens dans un budget de douze mois. Que le patron du PADES soit donc aujourd’hui un politicien avéré, n’est qu’une reconnaissance.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com