Dans le cadre de la valorisation de la musique guinéenne, l’artiste Sékouba Kandja Kouyaté a annoncé la sortie officielle de son double album | Radio-kankan

Dans le cadre de la valorisation de la musique guinéenne, l’artiste Sékouba Kandja Kouyaté a annoncé  la sortie officielle de son double album au marché guinéen au cours d’une conférence de presse tenu au siège de la maison de la presse de Guinée ce vendredi ,30 mars 2018  l’un est la « Mémoire pour le futur » et l’autre « Kouma » par le billet de la structure SKK Production.

 A l’entame de cette conférence, l’artiste  Sékouba Kandia Kouyaté a tout d’abord remercié la presse guinéenne dans son combat qui ne cesse déplorer en faveur des artistes guinéens pour le rayonnement de la culture guinéenne avant de parler la particularité de son double album. Pour lui , ce double album a deux facettes , le 1er intitulé Mémoire pour le futur qui est un album traditionnel composé  de 10 titre et le  second « Kouma », est quand à lui  composé de 9 titres. « C’est une façon pour moi de symboliser l’amitié à travers la parole donnée. Comme vous le savez en Afrique, la parole est quelque chose de très respectueuse », a-t-i précisé

Pour quoi ce double album? l’artiste se défend  : « comme vous avez ces derniers temps. Il y a plusieurs albums qui sortent sur le marché mais on a beaucoup dévié, la Guinée étant un personnage culturel regorgeant plusieurs ethnies, de la forêt  en passant par la Haute Guinée, le Fouta jusqu’en Basse Côte. Je ne pense pas s’il y a un seul pays de la sous région qui a plus de rythme que la Guinée. Aujourd’hui , explique Sékouba Kandja  Kouyaté , la nouvelle génération, c’est vrai qu’elle a beaucoup de talents, mais nous retrouvons beaucoup de sonorités étrangères dans notre musique. Je me suis dis  non, nous avons une force .C’est notre culture. Nous avons une force, c’est notre tradition. Etant griot,  il était important de revenir vers la tradition. C’est pourquoi j’ai essayé de cuisiner cet album Mémoire du futur’’ a-t-il souligné.

Quand à l’album « Kouma », est composé de 9 titres. « C’est une façon pour moi de symboliser l’amitié à travers la parole, parole donnée. Comme vous le savez en Afrique, la parole est quelque chose de très respectueuse. Car , souligne Sékouba Kandja Kouyaté ,la musique c’est un marché de concurrence. La seule chose qui ne va pas être un marché de concurrence, c’est le territoire, c’est notre culture et il faut valoriser notre culture. Aujourd’hui mon combat c’est la valorisation de notre culture partout où je suis. Car , la Guinée a des talents qui peuvent beaucoup faire comme par le passé », a-t-précisé en substance.

C’est  pour quoi d’ailleurs,  il promet de livrer un concert géant  permettant de vibrer ses fans le 14 avril prochain  au palais du peuple à partir de 20h précise.

NABY CAMARA

 

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com