December 16, 2018

A l’occasion de la clôture de mois de la femme, le Domingo de la musique Africaine  Salif Keita a produit des concerts à Conakry les 30 et 31 mars 2018. C’était sur l’invitation de la maison des Productions Thidiane World Music’’. A l’issue de cet évènement, un bras de fer s’est installé entre le PDG des PTWM et la société SOBRAGUI. Pour donner sa version des faits sur cette affaire, le PDG de la maison de production TWM était devant un parterre de journalistes ce mercredi ,18 avril 2018, à la maison de la presse de Coléah.

Le conférencier a, tout d’abord parlé sur le bilan de ce double concert offert par le Domingo Salif Keita, avant de s’exprimer sur le bras de fer qui l’oppose à la société Sobragui.

Selon M. Thidiane Soumah, PDG des productions TWM: « les concerts de Salif Keita ont été les meilleurs concerts de la saison 2017-2018, au point de vue mobilisation, sponsoring, financier et antistatique. Je peux dire merci aux médias d’en faire de cet événement le meilleur moment des 14 derniers mois. Parce que, toutes les vedettes guinéennes ont répondues  à notre appel ».

Parlant du contentieux qui l’oppose avec la société SOBRAGUI, Tidiane Soumah explique ceci : « concernant le conflit avec la SOBRAGUI, j’ai toujours eu de bon rapport avec les partenaires et que certains promoteurs mêmes sont jaloux de moi, du fait que je gagne beaucoup de sponsor. Donc, je n’ai jamais connu de problèmes avec les sponsors. Lesquels moments que j’ai connu ici c’était avec la société téléphonie  Cellcom –Guinée, et, à la seconde, j’ai été payé. Je voudrais lancer un appel à la SOBRAGUI de revenir à des meilleurs sentiments et de comprendre que, j’ai fait ma part et que je les demande de faire leur part. J’accepte la réalisation de notre antenne, j’ai même écrit le courrier dans ce sens. Mais, je demanderai à la SOBRAGUI  de s’acquitter de son paiement vis-à-vis du concert de Salif Keita. Ils nous doivent 100.000.000 FG et ce n’est pas le problème d’argent mais, c’est le principe du respect de l’autre. »,soutient-il.

Pour ce qui est de la menace du DG de la SOBRAGUI à l’encontre de TWM, qu’elle compte de poursuivre pour diffamation, M. Tidiane Souamh, après avoir brandit des documents devant  la presse, en guise de témoignage, il  dit ceci : « s’il gagne contre moi dans ce combat, je démissionne de mon statut de guinéen. Il a aussi  dit, qu’il a déjà mis les journalistes en prison, cela veut dire qu’il peut mettre aussi Tidiane Soumah en prison. Si jamais demain, la SOBRAGUI veut aller sur l’angle judiciaire, on est prêt. Mon avocat m’a dit, Tidiane, va voir les marabouts, va voir les imams et prie qu’il aille à la justice. Parce que, si jamais il va là-bas, on va peut-être mourir de faim mais, on va se battre, parce que là, c’est une foutaise et d’ailleurs,  j’ai dis deux choses à mon avocat, que j’ai déjà demandé qu’on me prévoit une place dans le cimetière de Cameroun et que si jamais, c’est lui qui gagne sur moi en Guinée, je démissionne de mon statut de guinéen ».

C’est dans cet ordre d’idée que, « je vais dire une chose à la SOBRAGUI, je vais inviter la SOBRAGUI à se considérer comme un partenaire. Nous ne sommes pas les employés de la SOBRAGUI à part égale. Si nous avons eu à faire des publicités télés,  radios, sites, panneaux publicitaires et tout cela à un coût et la SOBRAGUI doit savoir qu’elle a un montant à payer. Et que,  s’il y’a discorde aujourd’hui, entre la direction nationale de la SOBRAGUI et sa direction commerciale, nous, on ne doit pas être victime de ça. On est Thidiane World Music, on n’est pas une section de la SOBRAGUI, on veut qu’il ait du respect  et que, nous on s’est acquitté, et, on ne peut pas attendre le jour du concert qu’on se retire.  Je suis désolé. Et si jamais demain, la SOBRAGUI veut aller sur l’angle judiciaire, on est prêt à assumer ». A-t- il déclaré en substance.

Naby Camara

+224656807062

No Comments