December 16, 2018

Ce samedi, 06 octobre,2018, l’occasion d’une assemblée générale tenu à son siège sis au quartier Camayenne, le président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP) , Elh.Fodé Bangoura se dit préoccupé par la crise qui profile à la l’horizon dans le secteur éducatif. Une assemblée consacrée essentiellement sur la crise de la cour constitutionnelle, la fête du 02 octobre et la nouvelle grève déclenchée par les enseignants.

Pour dit-on, que la partie le gouvernementale et le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), aucun consensus n’a été obtenu dans les négociations sur le salaire de huit millions de francs guinéens. Alors que la rentrée scolaire, initialement prévue le 03 octobre, a été finalement perturbée par un appel à la grève jusqu’à la satisfaction de la plate forme revendicative. Pour en savoir de plus, suivez l’analyse du patron de Parti de l’Unité et du Progrès, Elh. Fodé Bangoura

Le patron de PUP a dans sa communication a fait comprendre à la presse que lorsque, les enseignants ont déclenché cet avis de grève, la parti gouvernementale tenait coute au coute de faire remplacer ces enseignants gréviste par d’autres enfin de sauver le secteur éducatif en République de Guinée. On parle une négociation quand il ya grève et on parle d’école s’il ya aussi les enseignants et les infrastructures .Et quand ces négociations ont commencé entre le gouvernement et le SLECG d’Aboubacar Soumah autour des 8 millions GNF. La partie gouvernementale s’est catégoriquement opposé, en disant que ce n’est pas possible de payer les 8 millions’’.

C’est ainsi que le Boss du PUP nous a affirmé ceci dans son intervention : « tous les guinéens sont concernés par la rentrée scolaire. Quand la rentrée scolaire est menacée, ça nous interpelle tous’’.Par ce que tout simplement, aucun enseignant ne peut envoyer ses enfants dans les écoles privées pour payer les frais de scolarités des enfants. Et, d’ajouté que, le corps enseignant a besoin d’un traitement conséquent pour permettre d’éviter une nouvelle paralysie dans le système éducatif ».On doit pas les intimidés on doit plutôt trouver une solution consensuelle a-t- il soutenu de passage.

Naby Camara

+224656807062

 

No Comments