November 17, 2018

La population préfère Lamah Condé et conteste l’accord politique qui veut donner cette CR à l’U.F.R.

La Commune Rurale de Khörira Khabitah dans Dubreka, est composée de 13 districts avec une population de 38.304 habitants qui vivent de l’agriculture, d’extraction de sel, d’aquaculture, de l’élevage et d’artisanat.

Ladite Commune Rurale à connu beaucoup d’infrastructures sociales de base, qu’il s’agisse d’écoles, de centres de santé et loisirs, des marchés, de mosquées, de terrain de football, de la maison des jeunes et un bureau administratif digne de nom.

Selon la population de cette localité, toutes ces réalisations seraient à l’actif du maire, Lamah Bangoura dit ‘’Lamah Condé’’. En tous les cas, la population s’est dite satisfaite de ces travaux gigantesques qui ont classé leur localité dans les rangs des CR qui sont actuellement entrain de faire du développement local, une priorité des priorités. Voilà pourquoi, elle resterait fidèle à toutes ces belles ouvres dont elle manifeste la reconnaissance de tous ses efforts fournis dans leur bled. Et c’est la raison pour laquelle, la population de Khörira demande humblement au professeur Alpha Condé de reconduire Lamah Bangoura dit ‘’Lamah Condé’’, parce qu’il faut laisser l’homme à la place qu’il faut. Au lieu de faire venir quelqu’un qui n’a jamais rien fait pour cette localité’’, se plaint-elle. Quoi qu’il en soit, la population de Khabitah Khôrira s’est dite prête à contester énergiquement quiconque leur sera imposé comme maire de leur localité. Car, selon elle, c’est le choix du peuple qui est souverain qu’il faut respecter, à-t-on constaté.
Pour sa part, le président du district adjoint de Bawa va plus loin : « ce qu’on peut dire aux autorités de ce pays, c’est de savoir s’ils veulent réellement travailler pour l’intérêt de la nation ou pour l’instauration de la démocratie, c’est d’accepter le vœu et le choix du peuple. Si non se serait tous les temps du mal attendu entre les citoyens lambda de ce pays. Car vous et nous faisons partir de ce peuple, donc forcément il faut qu’on fasse très attention à leur préoccupation légitime », a-t-il lancé haut et fort. « c’set à se poser la question de savoir si c’est la politique qui crée la division ou si on se sert de la politique pour nous diviser ? », s’est-il posé la question.

Pour M. Bourino Dramo membre de conseil de district de Kalékhouré dans Khörira, s’exprimant sur la question de l’installation des maires, il a déclaré : « Je suis un jeune Guérisseur, c’est grâce à Lamah Condé que j’ai eu le courage de m’installer ici de l’an 2000 jusqu’à l’an 2018, sans aucun dérangement. Seulement, il exige le travail, il n’aime pas un réseau de malfrats dans sa localité. Il tend sa main à tout le monde. Il m’a hébergé chez lui sans connaître si je suis Guérisseur ou Kissien, il n’a pas de distinction quelconque. Qu’on soit Malinké, Peuhl, Forestier ou Soussou, tout le Monde est égal devant lui. Donc, c’est cette idée qui m’a motivée d’être là jusqu’à nos jours. Et en plus, notre choix pour Lamah Condé, c’est que tous les ‘’khabitakas’’ connaît que c’est un grand bosseur communautaire. Donc, je vois aucune raison qui puisse le faire changer pour une personne qui n’a jamais fait quelque chose dans cette localité. Voyez le tout nouveau bâtiment administratif de la commune rurale de Khörira. Il a été réalisé par Lamah Condé et qu’on doit inaugurer dès après son installation à la mairie, par une grande cérémonie s’il plaît à Dieu », a-t-il lancé.

Même son de clache chez M.
Daniel Léno Facely, citoyen de la localité, qui ne manque pas d’éloge à l’endroit de Lamah Condé qui selon lui, se bat tous les jour pour le bien-être des pauvres populations de la localité.

Mohamed Lamine Dramé, envoyé spécial de Rkk à Dubréka

No Comments