COUPE DU MONDE – Alors que la pilule a du mal à passer pour le Brésil après sa défaite contre la Belgique (2-1), vendredi 6 juillet, certains en profitent pour remuer le couteau dans la plaie. Deux hommes politiques belges, Philippe Close, maire de Bruxelles et Theo Francken, Secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, ont partagé un détournement de Neymar avec l’emblème du pays: le Menneken Pis.

Mais le résultat final est particulièrement dépréciateur pour la star brésilienne, et avec elle tout son équipe battue en quart de finale. L’image montre en effet la statut du garçonnet uriner sur un Neymar en larme, à terre, en train de hurler. Une façon également de se moquer des jérémiades et des roulades incessantes du joueur du PSG lors du Mondial.

Ce détournement fait polémique sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes dénonçant un manque de respect et de dignité de la part des représentants politiques

Source: huffingtonpost.fr

No Comments