November 18, 2017

Conakry, le 09 Novembre 2017 – Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Mamady Youla, en compagnie d’une forte délégation gouvernementale, a procédé au lancement des travaux du forum international sur les finances publiques, Ce jeudi 09 novembre dans un complexe hôtelier de la place.

A l’entame de la cérémonie d’ouverture, Mohamed Lamine Doumbouya, Ministre en charge du Budget a souhaité la bienvenue aux participants de cette deuxième édition. Dans son allocution, Mohamed Lamine Doumbouya a affirmé que ce forum s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la réforme de la gouvernance économique et financière, et du renforcement de la gestion des finances publiques, en vue de promouvoir une croissance plus soutenue, plus diversifiée et plus inclusive, favorable à l’amélioration des conditions de vie des concitoyens.

C’est pourquoi selon lui, le gouvernement à travers le ministère du budget, a placé cette deuxième édition du forum sur les finances publiques sous le sceau de l’efficacité des politiques publiques et la transparence Budgétaire. Choix qui s‘inscrit dans l’esprit de la lettre du président de la république en date du 02 décembre 2016 relative à la demande d’adhésion de la Guinée au partenariat pour un gouvernement ouvert dont les grands principes sont: transparence de l’action publique, participation des citoyens à l’élaboration et à l’évaluation des politiques publiques, l’intégrité de l’action publique des agents publics, l’utilisation des nouvelles technologies en faveur de l’ouverture et de la redevabillité.
Poursuivant, il a annoncé que la Guinée vient de s’accorder avec les services du FMI sur un second programme économique et financier qui confirme l’engagement du gouvernement à poursuivre les efforts de renforcement de la gouvernance économique et financière nationale. Pour lui, Cet accord constitue un atout surtout au moment où la Guinée invite à Paris, le monde des affaires pour une conférence pour la mobilisation des financements nécessaire à la réalisation du plan quinquennal.

Par ailleurs, le Ministre du Budget a adressé ces remerciements au président de la république et à tous ces collègues membres du gouvernement, pour la solidarité sans cesse exprimée dans la conduite des missions qui lui sont assignées.
Par la suite, Le Premier Ministre a été invité au parloir pour s’adresser à ce conglomérat d’Hommes des Finances, venus de tous les horizons. Dans son discours, Mamady Youla a transmis les sincères salutations et les félicitations du Président de la république, Président en exercice de l’Union africaine Alpha Condé. Il a également remercié tous les partenaires techniques et financiers pour leur soutien constant à la mise en œuvre des reformes de finances publiques en Guinée, en vue de qualifier davantage la gestion de l’administration publique et de réduire efficacement l’incidence de la pauvreté au sein de la population. Ce soutien, dit-il, est l’expression de leur engagement à accompagner le Gouvernement qu’il a l’honneur de diriger dans ses efforts de redressement socio-économique de la Guinée.
Selon Mamady Youla, pour relever ce défi majeur du financement du développement du pays, dans un contexte international marqué par une certaine frilosité, la Guinée doit s’engager résolument dans la voie de l’amélioration de la gouvernance des finances publiques.

Plus loin, le Premier Ministre a estimé que ces réformes doivent indéniablement s’appuyer sur des politiques publiques saines et efficaces. Selon lui, C’est justement pour cette raison que le gouvernement a entrepris depuis 2011 un vaste programme de réforme des finances publiques qui a permis d’adapter le cadre institutionnel légal et réglementaire. La mise en œuvre de ces reformes a permis de soutenir la relance économique avec une croissance réelle du PIB. Ces réformes ont également permis d’améliorer la gestion des finances publiques, ayant pour effet bénéfique la diminution du déficit budgétaire, sous l’effet conjugué d’une augmentation des recettes et d’une réduction des dépenses publiques.

Par ailleurs, Mamady Youla a affirmé que des politiques publiques appropriées, bien exécutées permettent de favoriser la création de richesses et d’emplois, mais également facilitent l’atteinte des cibles des objectifs de développement durable, c’est à dire ‘’la baisse de l’incidence de la pauvreté pour les citoyens’’.
Pour soutenir cette logique, le Premier Ministre estime que ce forum devra donc être l’occasion pour tout un chacun d’inviter, partenaires de la Guinée, acteurs de la vie socio-économique de notre pays, de partager des expériences sur les différentes stratégies, réformes et actions à mettre en Œuvre pour améliorer l’efficacité des politiques publiques, d’approfondir la réflexion sur la problématique de la programmation budgétaire et de la transparence, pour poser de façon résiliente les bases de l’émergence de l’économie nationale. De mettre en exergue la transparence budgétaire dans l’amélioration de l’efficacité des politiques publiques en Guinée, d’échanger sur des expériences et modèles de qualification des politiques publiques afin d’améliorer leur efficacité et d’accroitre leur impact sur les populations, afin de formuler au finish des recommandations appropriées tenant compte de l’évolution du contexte international et national, ainsi que des défis et contraintes du pays.
Le Chef du Gouvernement Guinéen a terminé son adresse en déclarant officiellement ouvert les travaux du forum international sur les finances publiques qui se tiendront à Conakry jusqu’au 11 novembre prochain.

CCG

No Comments