December 17, 2018

Le fisc sénégalais réclame 2,3 millions d’euros, environ 1,5 milliard de francs CFA, à l’industriel français à la suite d’un contrôle fiscal, selon le quotidien français Libération.

Le groupe Bolloré aurait fait l’objet d’un redressement fiscal pour le non-respect des clauses d’un contrat qui le lie à l’Etat du Sénégal pour la gestion d’un terminal du port de Dakar.

Il est reproché au groupe industriel de n’avoir pas ouvert aux investisseurs sénégalais le capital de Dakar Terminal, sa filiale se trouvant au Sénégal.

Selon une partie de la presse sénégalaise, Vincent Bolloré se serait déjà acquitté du paiement des 2,3 millions d’euros dus au fisc, à la suite du contrôle fiscal.

Source: BBC

No Comments