A en croire aux rumeurs, c’est la loi des finances 2018 qui rehausse de 5 points le barème de la RTS, le sigle de retenu sur salaire qui aurait fait sursauter la Fesabag (Fédération syndicale autonome des banques assurances et micro-finances de Guinée). Cette dernière aurait estimée que cette baisse pourrait être ressentie directement sur le niveau des salaires, surtout dans le secteur privé.

En tous les cas, le syndicat des banques et assurances dans un communiqué, a estimé que la loi des Finances 2018 relative au rehaussement de la RTS pourrait négativement impactée sur la situation des travailleurs en général et ceux du secteur bancaire en particulier. Ledit communiqué lève le ton en abordant la précarité selon laquelle les travailleurs pourraient être soumis. La Fesabag dénonce donc cette loi des finances qui impacterai négativement le niveau de vie des travailleurs ainsi que de leur famille. Le syndicat des banques s’oppose à cet effet, à toute mesure visant à appauvrir les travailleurs, et invite de facto les autorités à revoir urgemment leur copie.

Toutefois, la Fesabag se réserve le droit de déclencher une grève générale dans le secteur bancaire, selon le communiqué signé par un certain Abdoulaye Sow.
Attendons de voir…

RKK

No Comments