December 14, 2017

Hier, jeudi, 14 septembre 2017, c’était du frimas sur la toile, faisant la belle affaire des internautes, un article taillé sur mesure frimait en posture du bluff, parlant d’une information, du moins, surréaliste, et pour quel but ?

Le contenu dudit article dont le recoupement au niveau des sources, n’a guère eu de sens pour ses auteurs. Cette « information » faisait état du « vol » dans la chambre à coucher même du chef de l’Etat, le président Alpha Condé, dont la sonnante somme d’argent en devise serait volée en son absence du pays. Du coup cette fake news a mis certaines opinions dans l’émoi négatif, jusqu’à se poser la question sur la sécurité entière de la nation.
Dans la foulée des réactions, un internaute avait dit ceci, « à partir du moment où le président de la République n’est pas à l’abri du vol, aucun citoyen », selon cette opinion, « ne sera épargné », a réagi ce citoyen sous l’effet de la nouvelle qui avait endeuillé l’opinion dans la journée du jeudi.

A la place des analyses, ce fait drôle nous pousse à dire à certains nouvellistes de se mouiller avec de l’eau douce avant de publier une information, qui, normalement devrait faire l’objet de vérification à travers des sources officielles parce qu’il s’agit de l’image de la Guinée.
Qu’il n’en déplaise !

Augustin Kapo

No Comments