December 17, 2018

L’artiste guinéen de grande renommée internationale, Abraham ‘’Sonty Koundou Waka‘’ était devant la presse en compagnie de son staff ce lundi, 03 décembre 2018. Objectif : Annoncer sa dédicace de son nouvel album intitulé « La haine de l’autre », initialement prévue pour les 7 et 9 décembre prochains. Mais la sortie officielle de l’artiste au pied magique a été finalement reportée pour le 22 et 24 février 2018 au Palm Camayenne et à l’esplanade du Palais du peuple.

Une décision que Joe Kéita en charge de l’organisation de l’événement, motivé par le fait que le mois de décembre soit trop chargé en termes de manifestations culturelles et artistiques à travers le monde. Ce qui pourrait donc empêcher certains partenaires et invités à rallier en Guinée.

Avec un investissement de plus d’un milliard de francs guinéens en vue de conquérir le monde du Show-biz. Ce qui sous-tend qu’il ne devrait nullement se presser pour bâcler la sortie officielle de son nouvel opus, œuvre d’une nouvelle expérience studio.

Présents à cette grande rencontre, Joe Kéita, chargé du projet, Abraham Kamis Camara et Bolokada, tous deux chargés de la cellule de Communication. A la tribune, on notait également la présence d’Idrissa Barry, l’invité de l’artiste, en provenance de Dakar,  Tiranké Camara, consultante de ladite structure, Mamadou Saram Diallo, communément appelé « Big Desailly, manager de Koundou Waka y compris Alhassane M’Baye de DJ force 3, tous venus pour donner une coloration toute particulière à cette conférence exceptionnelle.

L’album tant attendu par les mélomanes guinéens et les fans de l’artiste Abraham Sonty ‘’Koundou Waka’’,  comporte 12 titres, pleinement meublés de sonorités mélodieuses musicales guinéennes ainsi que la vie sociétale et le train-train de vie quotidienne des Guinéens. Et, tenez-vous bien : Pour sa réalisation,  du clip aurait couté plus d’un milliard de francs guinéens.

Aux dires de l’artiste, la composition de l’album ‘’Dödö Fé’’, lui aurait pris  une année tandis que celui de ‘’Polossé’’ n’avait durée que deux ans.

Au cours de la présentation, les conférenciers n’ont pas aussi occultés le Futur-ring avec l’artiste international, Yemi Aladé Wanny Cheick qui aurait couté à la structure de l’artiste,  plus d’1 milliards de francs guinéens.

Pour ajouter l’utile à l’agréable, il y a eu également des témoignages poignants sur la vie et les différentes prestations de l’artiste ‘’Koundou Waka’’, dans une vidéo de 10 minutes de projection. Tels que celui d’Isto Keïra, secrétaire général du ministère de la Culture qui n’hésite pas à citer l’artiste comme le ‘’Maeckel Jackson’’ de l’Afrique et qui fait actuellement, la fierté de notre pays, la Guinée.  D’Antonio Souaré, PDG de Guinée-Games, qui a reconnu la valeur scénique de l’artiste international D’abraham Sonty ‘’Koundou Waka’’, qui, selon lui, est incomparable aux autres artistes guinéens. Pour  sa part, Jean Batiste Wiliams, l’une des icônes de la culture guinéenne, a aussi ressorti la valeur intrinsèque de l’artiste dans la promotion de nos valeurs culturelles, et qui ferait aussi la fierté de notre pays.

Même son de cloche chez les autres intervenants, qui ont aussi reconnu à l’unanimité, la grande personnalité culturelle dont jouie incontestablement, l’artiste Abraham Sonty ‘’Koundou Waka’’ sur la scène mondiale. Pour boucler la boucle, ils ont exhorté la presse guinéenne à soutenir massivement l’artiste Abraham Sonty ‘’Koundou Waka’’ dans ses envolées artistiques mondiales.

Par Mohamed Solo Sylla pour radio-kankan.com

No Comments