December 13, 2018

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie  des populations guinéenne STAT-VIEW a conférée avec la presse pour la  Diffusion de données sur la pauvreté vécue, l’économie, la gouvernance locale et l’accès à l’électricité en Guinée » et des enquêtes d’un atelier de dissémination des résultats.

Faut-il rappeler que l’afro baromètre est un réseau de recherche panafricain et non partisan qui mène des enquêtes d’opinion publique sur la démocratie , la gouvernance , les conditions économiques et les questions connexes en Afrique .elle couvre 37 pays africains entre 1999 et 2015 ; elle mène aussi des entretiens face à face dans la langue des répondants avec des échantillons représentatifs à l’échelle nationale.

Aujourd’hui ,  dirigé par le stat view international et a interviewé 1.200 adultes guinéens en mai 2017.Un échantillon de cette taille donne des résultats au niveau pays avec une marge d’erreur de +/-3% à un niveau de confiance de 95%.Des enquêtes précédentes ont été menées en Guinée en 2013 et 2015.

Dans ce rapport, Aliou Barry , directeur de Stat view a au cours de cette présentation fait comprendre aux hommes de medias que 67% des guinéens maquent de nourriture et 2/3 disent que le pays vie mal c’est à  dire qu’ils peuvent pas gagner  1 dollar par jour et que 52% des guinéens disent qu’ils n’ont pas d’espoir .Alors que l’âge médiane des guinéens est à 17 ans .

Selon lui, c’est ce qui pousse les guinéens de sortir hors du pays. Ainsi, dit-il 96% disent avoir manqué de l’argent entre 2015 et 2017 tandis que 5%  des personnes étaient nantis en 2015 contre 1%  en 2017 cela fait comprendre que le gouvernement guinéen est entrain de lutter contre la corruption dans le pays.

Dans le cas de l’électricité notamment qui demeure un véritable problème majeur dans le pays M. Manssa Guilavogui chargé des questions des données au STAT VIEW est quand à lui , a énuméré les problèmes d’électricité que vit le pays par rapport aux zones d’habitations.

Selon lui, 68% des guinéens contre 4 % en 2017 disent qu’ils n’ont pas de l’électricité dans les zones d’habitations. Cette proportion était à 69% en 2015 et 61% en 2013. Ceci d’après  lui, le milieu rural est le plus  affecté par le déficit d’électricité  avec 94% des populations sans ju contre 14% dans la zone urbaine. Toujours dans les statistiques 18% ont essayé d’obtenir, alors que ¾ disent qu’il est difficile d’accéder et ils ont pu payer les pots de vin pour être satisfait qui est aussi l’un des véritables problèmes à l’Etat que fait face. Dans le cadre de l’afro baromètre  dans la zone réseau électrique disponible dans la plus part du pays, les résultats de 2013-2017, il ya pas de réseau électrique. Nous avons essayé de présenter  les résultats en assurant le milieu rural et urbain par rapport à la disponibilité du réseau électrique dans ces localités. Au cours de douze derniers mois , les citoyens dosaient qu’en 2015 , 19% ont fréquenté au besoin d’être  et assainissement et 18% en 2017 contre 29% en zone urbaine et 13% en zone rurale.

NABY CAMARA

+224656807062

No Comments