September 19, 2017

CONAKRY- Le bras de fer entre Mori Diané et Ibrahima Kassus Dioubaté continue ! Ce dernier vient d’apporter un démenti aux récentes déclarations de Mori Diané au sujet des révélations faites récemment par Cellou Dalein Diallo, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée…
Cher Monsieur Mori DIANE et cher père,

J’use du procédé de la lettre ouverte pour exercer mon droit de réponse et vous inviter à faire preuve d’honnêteté intellectuelle ;

Je vous concède le droit de répondre à Monsieur Cellou Dalein Diallo qui vous aurait interpellé mais je ne saurais concevoir que vous mêliez ma famille et moi à ce débat ;

Je ne saurais le concevoir dans la mesure où en parlant de ma mère et moi vous cherchez à transposer deux contentieux privés, un m’opposant à Sam Alexandre ZORMATI et un autre m’opposant à vous, en des contentieux politiques qui m’opposeraient au camp présidentiel dont vous vous réclamez ;

Ma mère est, il est vrai, membre de l’UFDG mais elle n’est pas actionnaire à K-ENERGIE comme moi je n’ai pas de carte de membre de ce parti ;

Pour être honnête, la lecture des déclarations de Monsieur Cellou Dalein DIALLO rapportées dans la presse, m’autorise à dire qu’il ne m’a pas défendu même s’il a parlé d’un fait survenu et dont j’ai eu à pâtir ;

Au contraire M DIALLO a dénoncé ce qu’il a considéré comme des marchés de gré à gré dont auraient bénéficiés ASPERBRAS, K-ENERGIE, AGGREKO et vous entre autres ;

Il nous met tous dans le même sac ;

Vous, en répondant vous déplacez le débat pour faire de notre contentieux une opposition politique ;

J’estime que vous cherchez par ce moyen à vous faire aider pour vous trouver une porte de sortie dans les contentieux qui nous opposent ;

J’aurais perdu, libre à vous de l’affirmer ;

Moi ce dont je suis sûr, c’est que les contentieux relatifs à la propriété des turbines sont toujours pendants aussi bien aux USA, en Guinée qu’au Sénégal ;

Par ailleurs la procédure contre Sam ZORMATI sera évoquée à nouveau le 18 juillet prochain ; l’affaire avait été renvoyée pour la comparution de ce dernier ;

A cette date, le gong du premier des trois rounds de notre combat à vous et moi sonnera ;

Je vous ai fait citer devant le juge correctionnelle pour tentative d’escroquerie à jugement d’autant plus que vous avez usé de faux pour chercher à tromper la religion du tribunal et obtenir gain de cause ;

J’avais par ailleurs déposé une plainte pour usage de faux, trafic d’influence et escroquerie et j’avais sollicité du tribunal votre expulsion ;

Aujourd’hui, vous soutenez que Monsieur DIALLO se serait tiré une balle dans le pieds, moi je vous remercie et je le remercie lui en passant car en répondant à sa sortie vous vous tirez une balle non pas dans le pieds mais plutôt dans la tête en avouant que l’Etat guinéen n’avait rien à imposer relativement aux turbines qui sont privées et non publiques ;

Merci cher père ;

Pour terminer, je me félicite de ce que soutenez être patriote et être revenu il y a quelques mois, développer des activités caritatives et commerciales ;

Je ne peux pas ne pas me réjouir pour notre peuple et notre pays qui en bénéficieront ;

Toutefois je ne peux pas ne pas corréler le profit que vous tirez avec le patrimoine de K ENERGIE et votre retour tout en étant sûr qu’il sera supérieur à celui que vous avez eu quarante ans durant aux USA ;

Cher Père, je dis cher Père parce que j’ai l’âge de votre fils et je suis né au moment où vous vous exiliez aux USA ;

Moi je suis revenu de ce pays pour investir après un séjour d’une dizaine d’années ;

Je suis revenu me battre dans mon pays et pour mon pays et je ne possède rien à l’étranger ; j’aime la Guinée ;

Pour ne pas faire le fanfaron je me garderais de rappeler ce que j’ai fait comme investissements et donations pour l’émergence de ma chère Guinée et accompagner les dirigeants actuels ;

Je continuerais et je vous prie de continuer car la Guinée ne saurait se faire sans les guinéens ;

Bon retour parmi nous et chez vous mais à bientôt devant la justice de mon pays en laquelle je crois ;

Toute la Guinée, du simple citoyen au Président de la République de quelque bord politique qu’on se trouve, que l’on soit de l’UFR, du PEDN, du RPG, de l’UFDG ou de la société civile, tout le monde sait que le contentieux qui nous oppose est privé ;

A bientôt cher père ;

Que DIEU BENISSE LA GUINEE ;

Ibrahima Kassus DIOUBATE
source africaguinee.com

No Comments