Affaire 3ème mandat et refonte de la constitution : La Guinée vers un saut dans  l’inconnu !!! | Radio-kankan
September 17, 2019

Incontestablement, la Guinée, notre pays, est entrain d’écrire une nouvelle page de son histoire. Une histoire douloureuse qui, si nous ne prenons pas garde, risquerait de nous coûter, dans un avenir proche, très cher. Çà il le faut le dire vertement maintenant,  au regard de ce qui se passe actuellement sur le terrain à propos de oui où non à la nouvelle constitution entre les pros et ceux qui s’y opposent fermement. Première conséquence néfaste de cette velléité, l’administration guinéenne littéralement grippée de nos jours. Au point que de nombreux observateurs se posent la question de savoir : ‘’Où va la Guinée ?’’.

 

En vérité, personne aujourd’hui, même pas les promoteurs d’une quelconque velléité du  pouvoir, ne peut le dire avec

certitude. De toutes les façons, ce qui est sûr, c’est que le parti au pouvoir, le Rpg-arc-en-ciel, a une volonté affichée de passer à la vitesse supérieure avec pour seul but : ‘’faire adopter la nouvelle constitution par voie référendaire, et à n’importe quel prix’’, commente-t-on dans le pays. Pour autant, il faut reconnaitre qu’avec l’ampleur et la rapidité avec laquelle le régime Condé veut concrétiser cette action sur le terrain, dépendront pour d’une part non négligeable du contour que voudra ou pourra bien accorder la communauté internationale à un tel agissement. Comme pour dire que tout a été mis en œuvre par le pouvoir actuel pour arriver à ses fins. Dans ce contexte, nous sommes en droit de se demander : « Quel sort l’avenir nous réservera-t-il ? » Bien malin nous le dira, à moins de recourir aux marabouts les plus éminents pour savoir avec exactitude ce qui pourrait survenir à la guinée d’ici 2020 qui coïncide avec la fin du 2ème et dernier mandat du Pr Alpha Condé, selon la constitution guinéenne.

 

Quoi qu’il en soit, pour l’heure, le régime Condé à déjà pris son bâton de pèlerin pour sillonner tout le pays. Histoire de faire adhérer le maximum de Guinéens à son projet de changement de la constitution. Mais au regard des débats houleux que cela a suscité dans le pays, la question qui se pose dans la tête des promoteurs du 3ème mandat d’Alpha Condé est de savoir où donner de la tête, comment et avec quel moyen. Aussi, il n’est pas exclu que les autorités pourraient prendre une dernière option : ‘’Un passage en force’’. Alors, si tel est le cas, que nous réservera la suite de ce saut dans l’inconnu ? C’est la grande question.

 

A suivre…

 

Mohamed Sylla

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com