« Retour
27.08.12 18:10 Il y a: 2 yrs

MARCHE DU 27 AOUT: l'opposition dans la rue

Categorie: Guinée - Conakry

Auteur : Abdoulaye Mandy Dione

Le collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l'Adp ont maintenu la marche pacifique du lundi 27 août et cela malgré les mises en garde du pouvoir. Ce matin, ils étaient des milliers à rejoindre les rues des quartiers de la banlieue,scandant des slogans:

''A bas le régime d'Alpha Condé'', nous voulons des élections libres et transparentes... Comme on pouvait s'y attendre, des échauffourées ont éclaté entre les forces de l'ordre et les manifestants au rond-point de Bambeto et Coza. Des groupes de jeunes en nombre important ont été dispersés à l'aide de gaz lacrymogènes par des gendarmes et policiers. Chez le président de l'Ufdg, M. Cellou Dalein Diallo, des hommes en uniforme ont fait irruption dans la cour proférant des menaces et procédés à l'arrestation d'un groupe de militants. La veille, le fils ainé de l'ancien Premier ministre avait été arrêté par des militaires pour des raisons qu'on n'ignore pour l'instant. Mais selon une source proche de la famille, le jeune aurait injustement été arrêté et serait soumis à un interrogatoire musclé dans les locaux de la gendarmerie dans la commune de Kaloum. M. Cellou Dalein, habitué à ces genres de menace, lui, serait sorti de sa cour pour demander aux militaires d'ouvrir le feu sur lui.

Quelques instants, il sera secouru, après ''l'assaut'' des militaires, par le leader de l'Ufr M. Sydia Touré qui le conduira chez M.Lansana Kouyaté à Matoto, leader du Pedn. Là, était prévue une grande marche pacifique vers la presqu'île de Kaloum (le centre ville) où siège le président de la République et les différents ministères. Cependant, chez Kouyaté, un dispositif impressionnant des forces de l'ordre quadrille le quartier jusque là pour barrer la route aux manifestants et à leurs leaders en vue de les empêcher de rallier le centre ville. Selon nos informations, un groupe d'hommes armés auraient ouvert le feu sur le véhicule de commandement de M.Kouyaté. Ce qui aurait amené ce dernier à rebrousser chemin pour échapper à ce groupe d'hommes armés qui voulaient certainement à sa vie. Par ailleurs, il est important de signaler que la ville de Conakry est paralysée par endroit. Le grand marché de Madina et les magasins restent fermés. Toutes les activités dans le privé sont au ralenti. Comme on le voit, la marche de l'opposition prévue en ce jour anniversaire de la fête des femmes en Guinée, a été bien suivie à Conakry et dans plusieurs préfectures du pays. Reste à savoir maintenant quelle va la réaction du pouvoir après l'arrestation sans motif réel du fils de Cellou Dalein Diallo, l'un des principaux opposants à M.Alpha Condé, président de la République ?

Abdoulaye Mandy Dione
www.guinee7sur7.info, partenaire de radio-kankan.com



Quand l'autre réagit mal ?



Commentaires



Ici vous pouvez laisser un commentaire personnel pour cet article.  Vous devez être connecté au système . Connexion ou inscription