Concours danse des mots : l’ONG jeunes Elites de Guinée tient sa première édition à Conakry

Samedi 13 mai 20107, l’ONG Jeunes Elites de Guinée a organisé au Palais du Peuple, la première édition du concours intercommunal de recherche des mots dans le dictionnaire en une minute. Pour ce rendez-vous culturel des élèves a connu une selection de 30 établissements ont été sélectionnés dans les cinq communes de Conakry, et seulement 16 ont répondu à l’appel de l’ONG afin de batailler dur sur la recherche des mots dans le dictionnaire avec le slogan « la Guinée de demain s’invente dans les écoles » à la clé une minute de chrono .
Pour un rappel de mémoire ONG Jeune Elite de Guinée est composée de jeunes dynamiques ambitionnés de faire la promotion de l’éducation, des valeurs civiques et morales, du maintien et de la revalorisation de nos coutumes et mœurs. Elle aspire beaucoup à l’avancement du niveau d’enseignement du système éducatif guinéen à travers tout le pays».

C’est dans cette circonstance que, le Président de l’ONG Jeune Elite de Guinée, Seydouba Soumah, a signifié que ce concours inter-communal de recherche des mots dans le dictionnaire en une minute est né d’un constat qui frappe le système éducatif guinéen. Selon l’orateur, ce concours permettra aussi aux candidats de cerner les techniques de recherche des mots et de maitrise d’orthographe. « L’exercice permettra aussi aux candidats d’avoir l’amour de la lecture et de la recherche ».

Pour revivre mieux le système éducatif Guinéen ,M.Soumah et son ONG ont décidé à créer de l’amour du livre chez les apprenants, les parents et toute autre personne qui utilise la langue française dans nos différents établissement . « Nous comptons poursuivre ce concours dans les années à venir. Si tout se passe bien, la deuxième édition de ce concours aura lieu le mois de février prochain », a-t-il en outre précisé.

Au terme du concours devant le jury, la candidate de l’école ‘’RAKA Fofana’’, dans la commune de Matoto a remporté le prix. Elle a été récompensée d’un lot de livre pour augmenter son savoir et sa connaissance. Et les trois autres successeurs ont quant à eux aussi réussi deux cartons de livres à partager entre eux.
En tout cas cette ONG doit être encouragé et soutenu par les pouvoirs publics c’est ce que nous souhaitons pour afin de valoriser notre système éducatif. Par ce que nous demandons au gouvernement et des personnes de bonne volonté de venir au secours pour que nos enfants aient aujourd’hui une formation de qualité au sein de tous les établissements scolaire dans l’ensemble du territoire national.

Naby Camara pour radio-kankan.com
656807062