ATELIER D’ECHANGES SUR LA PROBLEMATIQUE DE LA RESPONSABILITE SOCIALE DU JOURNALISTE WEB

Discours d’ouverture du président de l’AGUIPEL
Excellence Monsieur le Ministre de la Communication
Monsieur le Président par intérim de la Haute Autorité de la Communication
Monsieur le Représentant-Résidant ECES en République de Guinée,
Chef du Programme d’Appui à la Crédibilité et à la Transparence des Elections (PacteGuinée),
Mesdames et Messieurs les membres du bureau exécutif de l’Aguipel

Chers Invités,
Mesdames et Messieurs,
Au nom du bureau exécutif de la première association de presse en ligne Aguipel et de tous ses membres, je voudrais vous souhaiter bienvenue à la cérémonie d’ouverture de la session de formation consacrée à la problématique de la responsabilité sociale du journaliste web. Pendant deux jours, cinquante journalistes auront de nouvelles notions et des leçons de rappel sur leur responsabilité sur la qualité des informations à diffuser sur le net. Vous conviendrez avec moi que ce thème est d’actualité car de plus en plus de publications attentatoires aux bonnes mœurs défraient la chronique en brisant parfois des ménages, des emplois et surtout
l’honneur des personnes connues.

Quelle est la responsabilité pénale, civile ou morale du journaliste qui traite, publie ou partage ces genres d’information ? A ces questions et à d’autres, des experts tenteront de répondre. A ce thème central de la responsabilité sociale du web journaliste, il y’a aura également le sousthème sur la sécurité du journaliste en milieu hostile. Comment éviter les dangers et garder son intégrité physique lors de la couverture médiatique des mouvements sociaux ou politiques.

Ces dangers trop fréquents hélas pour les journalistes ont pour noms, coups, blessures, agressions, humiliations, vols, viols, morts, etc. C’est pourquoi, le choix de cette salle pour abriter cette formation est hautement symbolique car cet endroit porte le nom d’un cyber journaliste émérite, mort lors de la couverture d’un évènement politique. Je n’ai aucun doute que, outre-tombe, il donnera sa bénédiction pour nos travaux.Mesdames et Messieurs,
C’est le lieu de remercier très sincèrement le Centre Européen d’Appui Électoral ECES pour avoir répondu favorablement à notre requête en acceptant de financer et d’organiser cette formation. Au moment où la presse en ligne guinéenne s’apprête à célébrer la vingtième année de son existence, gageons que la présente session lui permettra de mieux se qualifier.

Je vous remercie