Affaire domaniale à Kankan: le vice maire, Amiata Kaba impliqué dans plusieurs cas !

Depuis sa nomination comme vice maire de Kankan, M. Amiata Kaba a vite fait de se transformer presque trafiquant de parcelle au grand dam des populations de Madina. Dans ce dit quartier, El hadji Sory Kaba est propriétaire d’une plantation depuis 43 ans dans une zone non loin du fleuve.

En déplacement à Conakry pour assister son ami malade, c’est le moment choisi par le vice maire de la commune urbaine en la personne de M. Amiata Kaba pour s’emparer d’une parcelle parmi les 30 dont dispose El Hadji Sory Kaba située au beau milieu de la plantation de celui-ci, sous le regard impuissant des habitants vivant dans la contrée. Et dans une partie déjà lotie par l’habitat, le vice maire s’est servi de l’aide des topographes pour commettre cet acte. Argumentant qu’un arrêté ministériel signé du 11 septembre 1987, avait attribué des parcelles à plusieurs personnes dont M. Aguibou Kaba, aide ingénieur qui serait bénéficiaire de la parcelle n0 3 dans le lot 1 à 10 dans les parcelles n0 1158 de El hadji Sory Kaba a Madina.

Après deux jugements entre les belligérants, le tribunal de première instance et la cour d’appel de Kankan tranche en faveur de Feu Aguibou Kaba. Mais El hadji Sory Kaba qui ne veut pas s’en tenir là, à pour le moment intenter un pourvoi en cassation. Après tout le jugement suivi d’enquêtes puis la visite du préfet, M. Aziz Diop sur les lieux pour voir clair les choses, les autorités ont fini par donner raison à El hadji Sory Kaba, l’occupant des lieux depuis 43 ans. Il faut cependant signaler, à en croire les habitants de ce quartier, que tous les problèmes enregistrés en ces lieux viendrait du vice maire, M. Amiata Kaba fortement impliqué dans les problèmes domaniaux à Madina. A proximité de la plantation d’El hadji Sory Kaba, de nombreux citoyens se disent également être menacés par le vice maire et de son épouse.

Quoi qu’il en soit, il est encore temps pour le PEDN d’interpeller M. Amiata à se défaire de telle attitude vis-à-vis des pauvres citoyens au risque de voir la formation politique de Lansana Kouyaté abandonnée par ses militants à la base.
A bon entendeur, salut !
A suivre…

Redaction